Les compétences clés de l'assistant de direction - Skilero
Photo du profil

Les compétences clés
de l’assistant de direction

Skilero recueille le témoignage de Vincent Bogaers, 41 ans, consultant et dirigeant de deux cabinets de conseil en ressources humaines, après avoir été cadre en charge du recrutement et de la formation. Titulaire d’un master en RH et un MBA en gestion des entreprises, il enseigne aussi à l’université et dans une école de commerce.

 

 

 

Quels sont aujourd’hui les besoins du secteur, comment évoluent-ils et pourquoi ? 

Les tâches de secrétariat classiques tendent à disparaitre : l’informatique, les outils de gestion, la dématérialisation de nombreuses démarches ont beaucoup fait évoluer ce métier. Résultat : aujourd’hui, les entreprises -privées et publiques- recherchent des candidats aux compétences multiples : bien sûr, il faut maîtriser très bien la bureautique et les logiciels métiers, mais aussi intégrer les spécificités du secteur et du domaine, et se montrer capable de piloter des activités multiples en même temps.

 

Quel type de candidat peut intéresser un employeur dans ce secteur ? 

Au-delà d’un CV, qui ne permet pas vraiment de savoir les compétences d’un candidat, le recruteur recherche l’appétence, la motivation, et les aptitudes comportementales. De nombreux diplômes peuvent conduire à ce poste : des BTS, DUT, licence professionnelle et jusqu’à des Master II. On demande souvent une expérience minimum de 3 ans, mais parfois bien plus. Les postes étant de plus en plus spécialisés, une deuxième expertise est un « plus » appréciable. Par exemple, dans un métier, comme le commercial, les RH, les finances, … et/ou dans un secteur d’activité, tels l’industrie lourde, le BTP, les services à la personne, …

 

Quelle est votre expertise dans ce domaine ? 

Je recrute moi-même des assistant(e)s de direction depuis plus de 10 ans, pour des clients tant dans le public que dans le privé. Par ailleurs, en tant que formateur, j’anime des sessions sur des sujets en lien avec ce métier : techniques professionnelles et relationnelles de l’assistant.

 

Quelles qualités sont importantes pour réussir dans ces métiers ?

Il faut savoir être un(e) véritable chef d’orchestre, afin de jongler entre les dossiers, les agendas, et les responsables ! Ainsi il faut être non seulement très bien organisé(e) mais aussi doté(e) d’un excellent relationnel.

         

Quelles évolutions ces métiers permettent-ils d’envisager ? 

Le métier d’assistant tendent à évoluer vers le pilotage et la gestion d’équipe, de projets. Ainsi, les assistant de direction les plus performants se voient – à terme – confier des postes de chefs de projet, d’assistants commerciaux, de managers de proximité…

Quel est votre but en participant à ce test de compétences ? 

Ce test permet de faire le point sur ses compétences, ceci rapidement et avec efficacité. C’est un bon outil pour prendre du recul, approfondir par une formation ou des lectures. C’est donc pour moi une vraie opportunité offerte à des candidats et des recruteurs, que j’attendais depuis longtemps.

 

Votre mot de la fin pour motiver les candidats / convaincre les recruteurs ? 

Ce métier est assurément compliqué, parce qu’il implique beaucoup de polyvalence et de grandes qualités. Ainsi il est important de se démarquer – quand on est candidat – en montrant son expertise variée, et le questionnaire a été conçu pour cela. En tant que recruteur, ce test permet d’identifier de façon fine les domaines de compétences maîtrisés, attendues par un manager, un directeur… et donc de repérer de très bons candidats !

 

Passer le test Assistant de direction

5 juin 2017
top

01 77 17 66 42 |

contact@skilero.com

Se connecter

S'inscrire

Créer un compte
Créer un compte Retour à l'inscription/connexion