Les compétences du réceptionniste hôtellerie-restauration - Skilero
Photo du profil

Les compétences du
réceptionniste hôtellerie-restauration

Julien Goursat, consultant formateur spécialisé en hôtellerie depuis plus de dix ans. Formateur professionnel pour adultes diplômé, il propose son expertise à des cabinets spécialisés dans la formation et le conseil en hôtellerie, sur des thèmes comme la relation clientèle ou le management d’équipe.

 

 

 

 

Quels sont aujourd’hui les besoins du secteur, comment évoluent-ils et pourquoi ?

J’ai commencé dans le secteur de l’hôtellerie au poste de réceptionniste il y a plus de vingt ans, et depuis le métier a beaucoup changé. Nous sommes passés de l’hôtellerie à l’industrie hôtelière, et le métier de réceptionniste reste le poste central d’un hôtel autour duquel s’organise les activités de l’hôtel mais surtout la vie du client.

Face à la concurrence et la guerre des prix, la fidélisation client est devenue une vraie demande des hôtels et l’excellent travail des réceptionnistes apporte de très bons résultats.

Je constate que l’on se recentre beaucoup sur la qualité de la relation humaine entre les employés et les clients. On a plus que jamais besoin de suivre les tendances et attentes des clients et se montrer très réactif.

 

       

 

Quel type de candidat peut intéresser un employeur dans ce secteur ?

C’est un secteur qui a toujours su montrer beaucoup d’ouverture à des profils très différents. Le critère principal aujourd’hui est la motivation, et on recherche aussi des candidats qui ont de bonnes capacités relationnelles, du savoir-vivre, et si possible une bonne culture générale pour pouvoir échanger avec le client. J’aime à rappeler que la curiosité est une belle qualité de réceptionniste. On est capable dans l’hôtellerie de former assez rapidement des personnes pour qu’elles deviennent performantes et appréciées par le client. Si par ailleurs le candidat dispose d’un bon savoir-vivre et d’une envie de rendre service au client, le résultat n’en sera que plus positif.

 

Quelle est votre expertise dans ce domaine ? Avez- vous mené des actions de formation, recrutement, pratiqué un métier dans ce secteur ?

J’ai accompagné et dirigé des équipes de réceptionnistes et de femmes de chambres. J’ai fait le choix de travailler dans tous types de structures d’hébergement pour côtoyer une grande variété de clients. Mon diplôme de formateur m’a beaucoup apporté ; depuis que je le possède, je conçois et anime des formations destinées au monde de l’hôtellerie-restauration et de la relation clientèle.

J’ai eu la chance de recruter et aussi maintenant de former à l’accompagnement d’équipes comme au recrutement. Ce sont des domaines très demandés par les établissements. Et c’est en formant également les responsables que les formations pour salariés donnent les meilleurs résultats.

 

Quelles qualités sont importantes pour réussir dans ces métiers ?

La volonté de faire que le client ne manque de rien, la rigueur et le sens du service sont très importants. Il faut posséder une forme de générosité adaptée au métier de l’hôtellerie. Celui qui parle plusieurs langues aura plus de choix dans ses recherches d’emploi, mais parfois les candidats pensent ne pas assez bien parler, alors qu’une bonne capacité à échanger avec les clients peut suffire. Enfin, un impératif : savoir donner une bonne image de soi, voire une image irréprochable !

 

         

Quelles évolutions ces métiers permettent-ils d’envisager ?

Il offre une formidable porte d’entrée dans tous les domaines de la relation clientèle, il permet de se confronter aux différentes typologies de clients et de comprendre aussi ce qu’est la relation de service. Par ailleurs, il intègre une vraie relation commerciale, ce qui peut servir dans un grand nombre de métiers. Travailler dans l’hôtellerie, c’est aussi la possibilité de travailler dans le monde entier et donc de s’ouvrir aux autres cultures. Les évolutions vers des postes à responsabilité sont tout à fait possibles, et arrivent souvent à ceux qui savent faire la différence et prouver qu’ils veulent réussir et s’investir. Chef de réception, responsable hébergement sont les premiers postes à responsabilité vers lesquels on peut évoluer. On peut y accéder par l’expérience, mais aussi grâce aux nombreuses formations offertes dans notre pays.

 

 

Quel est votre but en participant à ce test de compétences ?

Très clairement, motiver les candidats potentiels à devenir réceptionniste et trouver du plaisir dans ce métier. Ce test de compétences, c’est aussi pour moi l’occasion de montrer en quelques mots que le travail permet d’ouvrir de belles portes dans la vie, et de réussir à trouver sa place. Le questionnaire permettra de se situer ou se rassurer mais pour chacun, c’est une première porte qui s’ouvre vers un métier humainement très enrichissant.

 

Votre mot de la fin pour motiver les candidats/ convaincre les recruteurs ?

Je rappelle souvent en formation que chacun a une place à trouver, et qu’il possède des qualités et richesses ne demandent qu’à s’exprimer. Chaque candidat doit avoir conscience de sa valeur personnelle, de ses points forts, car je sais que les recruteurs recherchent des personnalités au-delà des profils. L’hôtellerie est un monde professionnel qui sait accepter la différence et se réunir autour de cette forte envie de satisfaire les clients. Bienvenue à vous !

 

Passer le test Réceptionniste hôtellerie-restauration

31 juillet 2017
top

01 77 17 66 42 |

contact@skilero.com

Se connecter

S'inscrire

Créer un compte
Créer un compte Retour à l'inscription/connexion